header
Jeudi 16 Février 2017

Actualité des laboratoires
Maladie d'Alzheimer

Avec près de 900.000 cas en France, la maladie d'Alzheimer est la plus fréquente des maladies neurodégénératives. Du fait de l'augmentation de l'espérance de vie, l'OMS prévoit une augmentation de 50 % du nombre de patients souffrant de cette pathologie tous les dix ans. A l‘aune d’un dossier paru dans CNRS Le Journal, la presse s’intéresse aux avancées de la recherche sur cette pathologie. La fiabilité du diagnostic progresse notablement grâce aux nouvelles techniques. Bruno Dubois, coordinateur des centres de référence des démences rares et des malades Alzheimer jeunes, explique en quoi la précision des examens permet de traiter le plus tôt possible les lésions cérébrales, avant la survenue des symptômes cliniques. Deux pistes de recherche sont particulièrement prometteuses : celle poursuivie par la physicienne Sylvie Lorthois, qui étudie si des dysfonctionnements au niveau de la circulation sanguine du cerveau seraient une des causes de la mort des neurones, et celle du biologiste Ronald Melki, qui cherche à empêcher que les protéines tau ne s'agrègent dans les neurones et finissent par les tuer. 
(« Alzheimer, la recherche avance, les traitements traînent » - La Croix du 16/02/2017; « Alzheimer : la recherche avance à petits pas » - Ouest France du 16/02/2017; « Maladie d'Alzheimer : quelles avancées ? » - La Dépêche du Midi du 16/02/2017; « Alzheimer : des avancées… mais toujours pas thérapeutiques ! » - Lepoint.fr du 16/02/2017)

Paléontologie

Des travaux du Laboratoire Biogéosciences, conduits par le paléontologue Arnaud Brayard, ont mis en évidence le caractère exceptionnel de fossiles découverts dans un gisement de l’Idaho, aux Etats-Unis. L’étude de plusieurs spécimens leur a permis de déterminer que la biodiversité s’est régénérée beaucoup plus vite que précédemment estimé suite à un cataclysme volcanique majeur intervenu il y a 252 millions d'années, et qui avait décimé 90 % des espèces vivantes de la planète. D'après leurs recherches, moins de 1,5 million d'années après cette crise écocide, la faune présentait déjà une diversité surprenante et spectaculaire. Ces travaux ont fait l’objet d’une publication dans Science Advances.
Science : des chercheurs dijonnais ont découvert des fossiles exceptionnels et une biodiversité inattendue » - France TV Info (Site Web) du 15/02/2017; « La biodiversité n’a jamais disparu de la surface de la terre » - Le Progrès du 16/02/2017)

Intelligence artificielle

Le Figaro s’intéresse au concept de «singularité technologique», mis en évidence par Jean-Gabriel Ganascia, membre du comité d’éthique du CNRS, dans son livre «Le Mythe de la Singularité». La singularité technologique, le moment où les humanoïdes, mi-machine, mi-homme, qui accédant à la conscience de soi accéléreront la disparition des hommes, est cataloguée par le scientifique comme étant de la science-fiction. «La SF a commencé en s’inspirant de la science, et aujourd’hui on trouve des scientifiques qui justifient des prédictions faites par la science-fiction», affirme-t-il.
(« L’intelligence artificielle échec et mat » - Le Figaro du 16/02/2017)

Climatologie

Dans le cadre du projet européen Embrace, des chercheurs du Laboratoire environnements et paléoenvironnements océaniques et continentaux et de l'université de Southampton ont développé un nouvel algorithme pour analyser les quarante projections climatiques prises en compte dans le dernier rapport du Giec. Selon leurs conclusions, la probabilité d'un refroidissement rapide de l'Atlantique Nord au cours du 21e siècle s’élève à près de 50 %. «Sur ces onze modèles, cinq simulent une baisse rapide des températures de l'Atlantique Nord, soit 45 %», indiquent les chercheurs. Ces résultats ont été publiés dans Nature Communications.
Un refroidissement rapide de l’Atlantique nord nous menace-t-il ? » - Futura Sciences du 15/02/2017; « Atlantique Nord : le risque d'un refroidissement rapide au XXIe siècle revu à la hausse » - CNRS du 15/02/2017; « Préparez vos doudounes, il y a 1 chance sur 2 pour qu'il y ait un refroidissement rapide du climat au cours de ce siècle » - Nouvelobs.com du 15/02/2017; « Réchauffement climatique : l'Atlantique risque le coup de froid » - Usbeketrica.com du 15/02/2017)

Phytologie

Des chercheurs du Muséum national d'histoire naturelle ont procédé à la numérisation de 6 millions d'images de planches d'herbiers répertoriant 5,4 millions spécimens de plantes vasculaires différentes, soit 90 % de la collection détenue par le musée. Ce travail exceptionnel est accessible en ligne et consultable librement. Une équipe de chercheurs du CNRS et de la Direction des collections du Muséum a décrit et documenté cette base de données dans un article paru dans la revue Scientific Data. Ce document permettra de faciliter l'exploitation de ces informations par d'autres scientifiques pour de futurs travaux de recherche.
L'herbier du Muséum national d'histoire naturelle est disponible en ligne » - Sciencesetavenir.fr du 15/02/2017)

En bref...
Géosciences

Nathalie Cayla, du Laboratoire environnements, dynamiques et territoires de la montagne, décrit le géotourisme comme un moyen de rapprocher le grand public des géosciences. Il convient selon elle de proposer une offre adaptée aux randonneurs.
(« Le géotourisme est une niche touristique en pleine expansion » - Le Dauphiné Libéré du 16/02/2017)

Le CNRS cité également dans...

Un labo pour améliorer la coopération homme-machine»
Les émotions humaines décodées»
dans L’Usine Nouvelle du 16/02/2017
"La loi littoral n'est pas dépassée"» (Emmanuel Garnier)
dans Le Marin du 16/02/2017
Retour du "Davos" nancéien en juin» 
dans L'Est Républicain du 16/02/2017
Affaire Théo : pourquoi le gouvernement refuse de parler de "discrimination policière"» (Christian Mouhanna)
dans LCI (Site Web) du 16/02/2017
Un nouveau type de dunes stationnaires : les dunes peignes»
dans Techno Science du 16/02/2017


Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS.
Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.


Cette synthèse d’actualité relaie et met en perspective des informations parues dans la presse, précisément et exactement sourcées. Ni Up2News ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsable de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. Up2News et le CNRS déclinent par ailleurs toute responsabilité dans l'utilisation qui pourrait être faite des informations présentées et des conséquences qui pourraient en découler, notamment au niveau des décisions qui pourraient être prises ou des actions qui pourraient être entreprises à partir desdites informations. Le lecteur demeure seul et unique responsable de l'usage des informations et des résultats obtenus à partir de ces informations. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS, qui en détient les droits d’usage et la responsabilité de diffusion. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.